Forum roleplay (étrange/science-fiction)
 

Partagez | 
 

 Erynn H. Howlett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 44
Points de Complot : 276
Fiche : Ici
Date d'inscription : 25/02/2017
Lieu : Séoul, SK
Occupation : Médecin neurologue

MessageSujet: Erynn H. Howlett   Sam 25 Fév - 22:37





Nom :  Howlett/Shin (신)  
Prénom :  Erynn 아린 Haru 하루 )  
Pseudo : Scarlet, MinHaru
Âge : 27 ans (13 février)
Genre : Femme cisgenre
Pouvoir: [NOUVEAU]
Lieu d'habitation : Séoul
Métier/Occupation : Neurologue, écrivain
Langues parlées : Anglais (maternel), Coréen (maternel), Japonais (parlé), Mandarin (courant)



description

Erynn est une femme mince de petite stature, soit environs 1m59 pour 45 kilos tout mouillés. Plutôt athlétique malgré son poids plume, elle trouve un réel plaisir dans le sport (course, taekwondo, parkour), l'exutoire naturel à ses nombreuses contrariétés quotidiennes.
C'est une personne qui n'aime pas attirer l'attention et noie souvent ses traits exotiques sous des vêtements sobre en couleurs quoique d'un style assez décalé et geek, même au travail. Ce n'est que lors de réunions officielles ou de conférences qu'Erynn se plie à un style plus formel, qu'elle porte avec tout autant d'aisance. Ses lunettes rondes lui donnent l'air sérieux et plus jeune qu'elle n'est en réalité. En somme c'est un caméléon qui se laisse porter par ses envies du moment plutôt que par les phénomènes de mode. Elle prend soin de son apparence mais est à mille lieux d'être vaniteuse.

D'autre part ses origines métissées sont aisément visibles, sa chevelure rousse et ses nombreuses tâches de rousseur tranchent avec sa peau pâle et ses yeux verts en amande, accompagnés d'une carrure menue et de la maigreur accordée par un métabolisme très rapide. Grande gourmande et bonne cuisinière, on se demande bien souvent comment elle peut manger autant sans prendre un gramme. Ayant peu de formes -et quelques complexes- Erynn est une personne timide et pudique, qui ne portera que très rarement des tenues révélatrices. Sans être ouvertement mal à l'aise avec son corps, elle est fort critique et perfectionniste envers elle-même, y compris sur son look.

---

Moralement c'est une personne timide et discrète, qui passe plus de temps au chaud chez elle avec son thé et ses livres qu'avec ses semblables. Workaholic devant l'éternel, Erynn a la bougeotte et ne peut longtemps rester à ne rien faire. Son esprit se doit de rester occupé avec quelque chose de stimulant autrement le tournage en rond vire vite à la déprime. C'est pourquoi elle travaille sans arrêt, que ce soit en tant que résidente à NamSuh Hospital à Séoul, en prises de notes pour son livre ou en préparation des conférences dans le domaine de la neurologie et cytologie.
Ayant grandi avec peu de chose, Erynn a un rapport à l'argent assez particulier. Très économe elle met de côté de façon méthodique, ne se permettant de dépenser lourdement qu'en livres. Néanmoins cela tient plus de l'habitude et de l'éducation que du vrai besoin. La demoiselle rembourse encore les prêts faits pour payer ses études et est très fière de pouvoir aider ses parents, avec qui le lien est toujours fort malgré la distance.

Au travail Erynn est disciplinée au point de la presque obsession, ne laissant aucun répit à ses collaborateurs, ce pourquoi elle est autant admirée que détestée. Considérée comme une visionnaire de sa génération, son nom est connu au niveau national dans le domaine de sa spécialité et commence à se faire entendre de plus en plus dans le milieu scientifique asiatique.

Cela dit si Erynn excelle dans sa carrière elle échoue assez lamentablement dans sa vie privée. Célibataire et fière de l'être la jeune femme n'a jamais eu de compagnon et n'a que peu d'amis, étant donné que le domaine relationnel est bien bas sur sa liste de priorités. Sa compagnie préférée reste celle de ses deux chats, Lance et Tei, qui au moins rendent au centuple l'amour de leur maîtresse. Enfin c'est vrai pour Tei, Lance c'est moins sûr. C'est que le prince intouchable de la maison ne manque pas d'air. Un air hautain qui fait de lui un conquérant vêtu d'argent, se pavanant comme le maître du monde.
Fille unique elle a longtemps souffert d'une enfance solitaire et d'un intellect très précoce qui l'a mise en classe avec des gens plus âgés. Naturellement son sens des responsabilités s'est aussi développé tôt, ce qui en a fait une adulte très terre-à-terre. Elle n'est pas douée pour sociabiliser mais un lien très fort l'unit à sa famille, ses parents et sa grand mère maternelle principalement. C'est pourquoi actuellement lorsqu'elle a besoin de fuir les marées urbaines de la capitale, Erynn se replie vers l'île de Jeju et les eaux translucides qui l'ont vue naître. Ses parents vivant au Canada depuis son adolescence, Erynn leur rend visite autant que lui permettent son emploi du temps et son désamour des transports publics.




réactions

- Face à l'agressivité : S'il s'agit d'agressivité verbale il est probable qu'elle réplique avec ironie et sarcasme, ou avec méchanceté dans le rare cas où elle se sent vraiment atteinte. S'il s'agit de violence physique elle se défendra farouchement à moins de n'avoir clairement aucune chance. Si elle est en minorité ou en réel danger, sans recours à des mots qui pourraient désamorcer le conflit, elle prendra la fuite.
- Face à une célébrité qu'il/elle adore : Erynn est trop timide pour imposer sa présence à quelqu'un, surtout si elle l'admire. Elle resterait sûrement en retrait à regarder avec envie, prise de regrets de ne pas avoir plus de courage. Frustrée envers elle-même, elle sera sûrement paralysée.
- Face à l'échec : Elle le prend généralement comme une erreur personnelle qui doit pouvoir être corrigée d'une façon ou d'une autre. Ruminant et réfléchissant pendant longtemps sur une autre approche, elle reviendra un jour à la charge pour réussir là où elle a auparavant échoué. Vraie teigne de persistance, elle est de ceux qui croient que le travail acharné et l'effort peuvent franchir presque tous les obstacles.
- Face à un événement surnaturel  : Erynn est quelqu'un de profondément pragmatique, mais avec une grande ouverture d'esprit et une grande modestie intellectuelle. Au premier abord un événement surnaturel lui paraîtra sûrement comme une situation exceptionnelle dont elle ne saisit pas l’explication logique. Ses parents étant fort tournés vers le spirituel, Erynn a grandi exposée à diverses religions. En conséquence elle nourrit une sincère curiosité envers le mysticisme, qu'elle pourrait prendre au sérieux pour peu qu'on l'approche correctement. Sans croire à tout ce qu'on peut dire, elle est donc relativement ouverte à la discussion. Pour ce qui est d'y être directement confrontée, le choc initial perdrait sûrement assez vite devant sa soif de connaissance.
- Face à un(e) parfait(e) inconnu(e)  : Elle est extrêmement polie et garde toujours une distance de sécurité envers ceux qu'elle ne connaît pas. Peu encline à s'attacher émotionnellement, Erynn traite toujours ses semblables avec amabilité et respect, voire un semblant de froideur ou de dédain, selon ce qu'ils lui inspirent au prime abord. Les gens ce n'est pas son truc, et il lui est difficile de faire des efforts.
- Si on lui propose une grande somme d'argent sans rien demander en retour : Elle n'en a pas forcément besoin, aussi elle se demanderait instantanément quelles intentions se cachent derrière ce don. La foi en l'humanité ne l'étouffe pas, me direz-vous. Ensuite elle tenterait sûrement de découvrir d'où provient l'argent pour le rendre à son propriétaire. Si vraiment après tout ça elle ne trouve toujours rien, il est probable qu'elle ferait un don anonyme à l'hôpital où elle travaille.




votre passé



décembre 1985 : Rencontre de Peter Howlett et Shin Nayung
juin 1987 : Mariage de Peter Howlett et Shin Nayung
13 février 1989 : Naissance d'Erynn sur l'île de Jeju (Corée du Sud)
1989 à 1998 : La famille habite sur l'île, dans une petite communauté de pêcheurs. Malgré un père absent, Erynn a une enfance modeste mais heureuse. Elle est repérée à l'école pour sa très grande précocité. Après une batterie d'examens médicaux, d'un suivi psychologique et de tests de QI elle saute deux classes.
1998 à 2000 : Pour offrir une meilleure éducation à Erynn, la famille déménage dans la banlieue de Séoul. L'enfant est admise dans une prestigieuse école, après avoir aisément réussi les examens d'entrée. Son intégration se passe mal et elle se retrouve isolée des autres élèves malgré ses excellents résultats. Ses parents l'inscrivent à un tas d'activités extra-scolaires, qui peinent à garder son attention. Petit à petit son intérêt pour les études se ternit.
Été 2002 : Erynn retourne voir sa grand-mère pour les vacances. Elle est une des rares rescapées du naufrage de Chaweong, un ferry reliant Incheon à l'île de Jeju. L'incident laisse des traces indélébiles chez l'adolescente. Suite au drame, Erynn développe une phobie de l'eau et sombre dans une profonde dépression.
Fin 2002 : La famille déménage à Alberta (Canada) dans l'espoir que le changement radical de milieu apaise Erynn. Cette dernière est de plus en plus repliée sur elle-même.
Ses parents l'envoient chez le psychologue, qu'elle ne voit pas longtemps. Une altercation à l'école tourne mal et la pousse à fuguer suite à une bagarre. Elle passe le plus clair de son temps dans la rue, et si elle retourne à la maison de temps à autre -sous les suppliques de sa mère et les menaces de son père- Erynn a de très mauvaises fréquentations. Fait l'école buissonnière, commence à fumer, commet de petits délits.
Juin 2003 : Se lie d'amitié avec Mahlia, une canadienne de 3 ans son aînée, qui la prend sous son aile et l'initie au parkour et aux techniques de self-defense. Ses nouvelles occupations l'aident à enfin trouver une certaine tranquillité, même si ses études en pâtissent.
Janvier 2004 : Continue de traîner avec la jeune racaille d'Alberta, malgré les punitions sévères de ses parents. Ces derniers essaient de la convaincre de retourner à l'école, en vain.
Après moult négociations -et les coups de pied aux fesses de la part de Mahlia- elle accepte néanmoins de passer un concours national d'équivalence, qui lui donne accès au diplôme du lycée avec deux ans d'avance.
2004 : Début de ses études de médecine à Edmond (University of Alberta). À défaut de s'intégrer, elle réussit à avoir une scolarité normale.
2007 : Obtient un Bachelor Degree à University of Alberta.
2010 : Obtient un M.D à University of Alberta. Écrit des articles et commence un projet de livre dans le domaine de la neurologie.
2011 : Devient interne à University of Alberta Hospital
2013 : Devient résidente à University of Alberta Hospital.
2014 : Obtient un PhD à University of Alberta.
Août 2014 : Déménage en Corée du Sud pour pouvoir prendre soin de sa grand-mère. Commence à travailler à NamSuh Hospital, Séoul.
2016 : Fait publier son livre, qui fait quelques vagues parmi ses confrères mais a une bonne réception de façon générale. Donne des conférences pour soutenir son œuvre, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Erynn est née il y a 27 ans sur l'île de Jeju, en Corée du Sud. Née d'un militaire canadien et d'une artisane coréenne, elle a été éduquée dans un double héritage qui lui suscite la fierté. Enfant précoce très énergique, Erynn a grandi dans une petite communauté de pêcheurs au système matriarcal, ce qui fait de sa grand-mère sa meilleure amie et confidente en plus de son héroïne. Son père étant militaire de carrière, elle a passé le plus clair de son temps dans les jupes des Haenyo, les plongeuses en apnée qui partent en mer chaque jour. Ayant même appris les rudiments du métier dès son plus jeune âge, on peut dire que la rouquine a grandi les pieds dans l'eau.

Néanmoins ses résultats à l'école et la vitesse avec laquelle elle progressa en lisant toutes sortes de livres attira l'attention du médecin de famille, qui conseilla à ses parents de lui faire passer divers tests médicaux et psychologiques. Suite aux résultats attestant de ses capacités hors du commun, ses parents furent encouragés à l'inscrire à un établissement avec un enseignement adapté. Après quelques mois de réflexion et de recherches, les Howlett obtinrent une aide financière de l'État Sud Coréen et purent s'établir sur le continent, dans la banlieue de la capitale.

L'école eut un effet positif sur son développement individuel et son apprentissage, offrant un contenu approprié et représentant enfin le challenge qui manquait au modeste établissement de l'île. Erynn se montra à la hauteur du nouveau degré d'exigence et se sentait bien plus épanouie, quoique le réconfort de sa famille et de son village lui manquent beaucoup. C'est d'ailleurs là que résida la plus grande difficulté : passer d'un milieu protégé et paisible à la féroce compétition, l'esprit élitiste et l'austérité de sa nouvelle école.
En compensation de ce progrès il lui fut difficile de se faire à son nouvel entourage et sa timidité ne l'aida pas à se faire de nouveaux amis. Imbriquée dans la discipline de fer de l'établissement, Erynn peina à trouver ses marques. Le béton à perte de vue marquait une frontière forgée à laquelle elle n'était pas prête et les contraintes d'une routine aux allures de métronome lui donnaient le sentiment d'être prisonnière. Ses parents tentèrent bien de la distraire en l'inscrivant à des activités extra-scolaires telles que le dessin, le solfège et divers sports d'équipe en espérant qu'elle finirait par s'intégrer, sans grand succès. Les mois s'écoulèrent avec des hauts et des bas, Erynn et sa mère vivant seules la plupart du temps étant donné que James Howlett était souvent amené à partir en mission sur le terrain pendant plusieurs mois.

Son enfance -chamboulée par le déménagement et un père de plus en plus absent- se déroula sans encombres majeures, du moins jusqu'à l'été de son treizième anniversaire. Comme tous les étés, Erynn embarqua avec sa cousine sur le Chaweong, un des nombreux ferries reliant le cap d'Incheon à son île natale afin de passer les grandes vacances auprès de ses grands-parents. Leur voyage fut malheureusement de courte durée et la nuit elles furent réveillées par des cris de panique. À peu près à mi-parcours le ferry s'immobilisa à plusieurs kilomètres de la côte la plus proche, se brisant lentement en deux dans un craquement qui hante encore souvent ses cauchemars.
Des heures d'angoisse coincèrent la minorité des rescapés sur les eaux impitoyables de la mer Jaune, ballottés dans des canots de sauvetage ou accrochés à des débris. De même ce ne fut qu'au petit matin que les agents de la garde côtière trouvèrent les deux adolescentes frigorifiées et blessées, mais en vie.

Suite à ce tragique incident qui fit la une nationale, une minutieuse enquête fut menée par les autorités. C'est ainsi que fut publié le rapport déterminant la cause du sinistre comme étant une conjonction de la contrefaçon de permis d'exploitation et du poids total du cargo, environs deux fois plus lourd que les normes légales en vigueur. Cette terrible erreur humaine causa cette nuit-là la mort des trois quarts des passagers et d'une bonne partie de l'équipage, soit 327 victimes en tout.

L’événement eut incontestablement un grand impact sur la vie d'Erynn, marquée à vie par ce qu'elle a vu cette nuit-là. Les mois qui suivirent furent assez compliqués et elle eut toutes les peines du monde à se forcer à quitter la maison. Les blessures physiques guérirent en quelques semaines, cédant leur place à un sentiment de vide et de révolte que rien ne pouvait faire taire. C'est dans l'espoir qu'un changement radical puisse estomper les souvenirs et pacifier la jeune fille que les Howlett prirent la décision de déménager au Canada, terre natale de la famille paternelle.
Leur implantation à Alberta se fit sans encombres majeures et si le changement de décor eut un bienfait majeur, ce fut bien celui de trancher avec le cadre austère de Séoul, assurant un dépaysement certain. Erynn changea une nouvelle fois d'école -optant pour un établissement public normal cette fois- et fut également tenue de consulter régulièrement un psychologue pour contrôler ses crises d'angoisse et suivre une thérapie pour son PTSD.

Thérapie qu'elle n'accepta que suivre que quelques semaines, en réalité. Révoltée contre le monde entier et forte de nouvelles rencontres -et influences douteuses- qui l'acceptèrent sans lui poser de questions, Erynn a alors 15 ans et fugue constamment de la maison familiale. Au milieu de la tourmente elle se noue d'une forte amitié avec Mahlia Wilson, une voisine de trois ans son aînée. Cette dernière est une canadienne d'origine égyptienne qui la prit sous son aile et lui offrit une épaule en ces temps d'adversité. Cependant ses conseils et son soutien mirent beaucoup de temps à la détourner du mauvais chemin.
Ces mauvaises compagnies l'écartèrent de l'école et l'entraînèrent sur des pentes de l'illégalité, quoiqu'elles aient au moins eu le don de partiellement lui faire oublier le reste. C'est notamment à cette période qu'elle commença à fumer, habitude dont elle ne s'est jamais entièrement débarrassée depuis. Évidemment ce comportement lui valut nombre de remontrances et de punitions de la part de ses parents, surtout son père, qui dut plusieurs fois aller la chercher au commissariat local.

Avec les mois passant, le manque de stimuli intellectuel, la santé déclinante de son père et une pincée de bon sens, la jeune femme finit néanmoins par redevenir raisonnable. Devant son refus toujours catégorique de retourner en cours -à cause de ses crises d'angoisse plus que par rébellion- ses parents et surtout Mahlia la convainquirent de passer l'examen d'équivalence du lycée, donnant ainsi accès aux études supérieures. Après de longues négociations et autres coups de pieds aux fesses elle finit par accepter de passer le fatidique test. Les résultats étant concluants, elle s'inscrivit en médecine à l'université d'Alberta à l'âge de 17 ans.
On peut dire que l'année 2004 la remit en selle dans le domaine professionnel, quoiqu'elle ne soit jamais loin de la tentation. Toujours assez solitaire en réalité, elle se laisse aller à des fréquentations superficielles, fêtes et autres folies pour se prouver qu'elle est capable de se fondre dans la masse d'étudiants. Les vieilles blessures restent là, quoique profondément enfouies sous une tonne de travail et une épaisse carapace.

Reprenant progressivement goût à l'apprentissage et sentant peser sur elle le poids des prêts familiaux visant à financer ses études, Erynn travaille d'arrache-pied en cours comme dans ses petits-boulots, s'efforçant de garder la même avance en terme de classes. C'est après dix ans d'acharnement, d'essais sur « les méningiomes para-sagittaux », deux livres sur « les chirurgies préventives des nerfs optique et trijumeau » et d'innombrables heures à Alberta Hospital qu'elle termine enfin ses études et entre dans la vie active, PhD de Neurologie en mains.
Cela dit l'inquiétude de la famille au sujet de sa grand-mère maternelle prend le dessus et Erynn décide de chercher son premier emploi en tant que résidente en Corée plutôt qu'au Canada, où son avenir est pourtant garanti. Faisant quelques pas en arrière par la même occasion, la jeune femme accepte de devoir à nouveau faire ses preuves à Séoul, où sa réputation reste à faire. En quelques mois elle fait donc ses valises, lancée dans ce nouveau projet qui lui donne un nouveau départ en Orient.
Cela fait aujourd'hui deux ans qu'Erynn a changé d'horizons et est employée par un des plus prestigieux hôpitaux de la capitale. Respectée pour son sérieux et son esprit analytique, elle est perçue comme une visionnaire dans sa spécialité... et parfois comme une illuminée trop en avance sur son temps. Néanmoins elle se soucie peu des opinions externes et continue ses recherches afin de développer un traitement pour diverses pathologies graves via une intervention chirurgicale au niveau des nerfs crâniens. Seulement au milieu de cette vie dirigée par la logique, des événements inexpliqués sont sur le point de tout bouleverser...





hors-jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum : J'y ai été traînée par un bisounours en chocolat.

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant : Je suis très curieuse de voir ce qu'on nous prépare !

+ Votre disponibilité (moyenne) : Très aléatoire, en fonction du temps que me laisse un travail chronophage et les déplacements le weekend.


Dernière édition par Erynn H. Howlett le Sam 25 Fév - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 204
Points de Complot : 120
Fiche : Boop ♥
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Spreenhagen, Allemagne
Occupation : NEET

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Sam 25 Fév - 23:08


Mon dieu mais c'est la déferlante !
Qu'à cela ne tienne, j'ai suffisamment de gifs de petits enfants enthousiastes pour vous accueillir tous, et je suis déterminé !

En tout cas ça fait plaisir de voir du sang neuf (qui plus est avec des jolies fiches comme ça :D), bienvenue à toi, et au plaisir de rp avec toi un de ces jours ! o/

Une bonne soirée à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 334
Points de Complot : 129
Fiche : Pouf.
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Philadelphie, Pennsylvanie.
Occupation : Avocat en droit pénal. Conférencier, écrivain, activiste. Musicien à ses heures perdues.

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Sam 25 Fév - 23:12

EEEryyyyynn !


*trépigne*
Maintenant il faut rp avec moiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar

Messages : 44
Points de Complot : 276
Fiche : Ici
Date d'inscription : 25/02/2017
Lieu : Séoul, SK
Occupation : Médecin neurologue

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Sam 25 Fév - 23:20

Merci à tous les deux ! ='D

Nathan> Tu seras le premier comme promis t'en fais pas ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 290
Points de Complot : 156
Fiche : C'est qui Mona?
Date d'inscription : 24/02/2017
Lieu : Rekhjavik Islande
Occupation : Pigiste dans une boite de sécurité

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Dim 26 Fév - 7:50

Hum... Comme je ne suis pas encore validée, je ne sais pas si j'ai le droit de te souhaiter le bien venue....
Mais tant pis

Velkominn lítið lækni fullt af lífinu!

Et puis maintenant que je sais qui tu es j'ai aucun remord à transgresser les règles


Dernière édition par Mona Goðrúnarson le Dim 26 Fév - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 85
Points de Complot : 455
Fiche :
Date d'inscription : 15/11/2016
Lieu : Auckand, NZ.
Occupation : Gardienne de nuit, Garde Nature, haltérophile

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Dim 26 Fév - 10:45

Bienvenue à toi sur le Complot ! Ca fait plaisir de te voir ici ! et au plaisir de te rencontrer dans le rp !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 120
Points de Complot : 554
Fiche : ici

Date d'inscription : 08/11/2016
Lieu : Afrique du Sud
Occupation : Barman

MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   Dim 26 Fév - 17:53

Salutations et bienvenue !

Fiche validée, le délais de livraison du pouvoir demeure inconnu mais nous faisons de notre mieux pour cela... Bien sûr, ça se fera en privé.

Tu peux déjà jouer, bien entendu !

A ce propos : bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Erynn H. Howlett   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erynn H. Howlett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James Howlett - I am Wolverine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La théorie du complot :: Le Ministère du Jeu :: Registre de la Population :: Dossiers approuvés-