Forum roleplay (étrange/science-fiction)
 

Partagez | 
 

 "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 11
Points de Complot : 155
Fiche : Recueil de témoignages
Date d'inscription : 20/04/2017
Lieu : Italie, Naples
Occupation : Artiste Peintre

MessageSujet: "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"   Lun 24 Avr - 0:43





Nom :  Cobaleno
Prénom : Aria
Pseudo : xXMissDarkness52Xx - certaines personnes ont une bien longue période kikoo...
Âge : 27 ans
Genre : Macabre réaliste - ah pardon, vous ne parliez pas du genre artistique ?
Pouvoir:  [OUI] [INNÉ]
Lieu d'habitation : Un studio d'artiste, près de Naples
Métier/Occupation : Artiste peintre
Langues parlées : Italien ( maternelle ), Anglais ( professionnel, beaucoup appris sur internet, mauvais, avec un accent à couper au couteau ), Français ( pas excellent, avec un accent à couper au couteau )



description

« Elle nous accueille dans sa magnifique robe fuchsia, à l'entrée d'une maison qui se veut humble, une tasse de café à la main. « Fait maison », nous soufflera-t-elle sur le ton du secret. « Recette de ma mamie. » Vingt-sept ans, toujours célibataire, l’œil pétillant de vie malgré les cernes qu'elle cache difficilement sous son maquillage, son sourire réconfortant n'a rien à voir avec ceux, torturés et menaçants, des sujets de ses tableaux.
« Je n'aime pas le silence, ni le noir. J'en ai un peu peur, même. » nous confiera-t-elle en silence.

Aria Clara Diana Cobaleno. Aux antipodes de ses œuvres. Elle préfère les habits colorés et les looks extravagants au sobre et au simple. Quand elle ne peint pas, elle sort et s'amuse. Musées, cinémas…  Ou juste les alentours.

« Voir les gens, regarder les moments de joies, ceux de colère… Je n'aime pas la foule, trop impersonnelle, trop grisâtre, mais chaque individu est une couleur parfois éclatante quand on la sort de cette masse grise. »

Elle s'émerveille de la nature, de la vie. De simples choses. Une collection de babioles trône là où tout autre artiste aurait mis ses œuvres. Juste parce qu'elles étaient jolies. Aria est, semble-t-il, une grande enfant pleine de joie et de bonne humeur.
« Il faut savoir s'amuser. Je suis comme les poissons. Si je ne bouge pas, je meurs ! »

Il est vraiment improbable de penser que derrière cette femme presque enfantine se cache l'auteure des tableaux qui auront fait frissonner plus d'un collectionneur et amateur de galerie d'art. Le secret derrière ce style d'art est des plus surprenants.

«  Une idée de ma mamie. La même que celle de la recette du café. Quand j'étais petite, j'avais beaucoup de cauchemars. Ma mamie me disait de les dessiner pour les combattre. Et depuis, je dessine ces monstres qui hantent mon sommeil. »

Et à la question « Et donc, pour les tableaux actuels ? », l'artiste nous répondra, une étincelle d'amusement dans l’œil : « Mais je suis toujours petite ! »

L'artiste vit actuellement dans un humble pavillon avec deux pièces. Son atelier, et le reste de sa maison, rempli de pots, de babioles, et d'ustensiles pour vivre. Avec l'argent qu'elle gagne en vendant ses toiles, nous aurions supposé qu'elle irait vivre ailleurs, mais…
« C'est ma maison, je l'aime, et je n'ai pas besoin de plus de place… pour le moment ! »

On a vraiment du mal à imaginer cette personne pleine de joie peindre la Danza della Morte nel Bosco, et ses danseurs si maigres, si squelettiques, si souples, au regard mort et menaçant, ainsi que le Banchetto della ghul et ses plats si humains et vivants, et pourtant plein de haines envers le spectateur ! « Et encore, c'est un plan fixe… Certains soirs, j'ai vraiment du mal à me rendormir... » Lorsqu'on lui a parlé des rumeurs comme quoi ses tableaux bougeraient, elle rit. « Le talent, juste le talent. Ne dit-on pas que certains artistes mettent de la vie dans leurs œuvres ? Non, je rigole. J'ai beaucoup travaillé pour arriver à de tels résultats. »

C'est sur cette déclaration triste que nous avons dû la quitter, par manque de temps. Et nous lui souhaitons bien du courage, si elle doit effectivement vivre les horreurs peintes sur ses tableaux chaque soir. »
(Les journalistes ont noté, sans l'écrire, une tension à partir du moment où l'art de l'artiste a été mis en question. )



réactions

- Face à l'agressivité :
« ... T'aurais vu Aria ce matin, wow ! Elle était vraiment vénère ! »
« Ah bon ? Il s'est passé quoi ? »
« Rafaello et Leonardo. Ils se sont encore disputé. Ça a failli tourner à la baston... »
« Outch ! »
« ... Mais quand elle a vu ça, elle a débarqué, et le savon qu'ils se sont pris ! J'te raconte pas ! Elle était comme ça, genre, "Non mais vous avez pas honte ?" et tout, et "C'est des conneries tout ça !" et nanana, genre les deux ils ont pas fait les malins longtemps. »
« Wow... Elle est vraiment vénère... Elle m'avait dit qu'elle aimait pas les baston, mais là... »
« Et voir les deux gros balaises se calmer face à la p'tite Aria, c'était drôle et flippant à voir. »
« Ouais, tu m'étonnes... »
- Face à une célébrité qu'elle adore :
« Oah, le concert d'hier c'était teeeellement badass... »
« Vous êtes allées voir qui, déjà ? »
« Justin Bieber. »
« ... T'as vraiment aucune honte... »
« Hey, moi j'y étais pour Aria, moi ! Tu l'aurais vu gueuler de toutes ses forces... Et je te dis pas comment elle était excitée pour les dédicaces ! Une vraie sauterelle !»
« ... Elle a vraiment aucune honte. »
« ... Ouais. »
- Face à l'échec :
« Elle est collante, Aria... »
« Qu'est-ce qui se passe ? »
« Bah elle veut sortir avec moi et... »
« HAHAHA »
« Quoi ? »
« Pauvre toi ! Elle va te harceler jusqu'à la fin de tes jours ! Ta seule chance serait qu'elle trouve un truc plus intéressant ou que tu l'emmerdes au point qu'elle ne veuille plus de toi ! Putain... J'aimerais pas être à ta place... »
« ... Merci du soutien. »
- Face à un événement surnaturel  :
« Aria est vraiment bizarre... »
« Comment ça ? »
« Ben je lui ai parlé d'E.T., de fantômes, tout ça... Elle a nié vigoureusement. Enfin, j'veux dire... Elle dit que ses tableaux viennent de ses cauchemars, et tout, mais dès qu'il s'agit de quelque chose qui n'est pas normal, elle répond violemment que c'est pas vrai. Tu crois qu'elle cache quelque chose ? »
« Chépas. C'est louche, faudrait essayer d'en savoir plus... »
- Face à un(e) parfait(e) inconnu(e)  :
« Wow ! J'ai rencontré IRL avec mon frère xXMissDarkness52Xx, ben... C'est un vrai cas. Elle parle beaucoup de tout, de rien, et pose beaucoup de questions indiscrètes. "J'aime bien connaître les gens" qu'elle nous dit. Elle s'est même incrustée dans la conversation du groupe d'à côté sans préavis... Elle fait un peu peur, en vrai. Mais c'était vraiment sympa. »
- Si on lui propose une grande somme d'argent sans rien demander en retour :
Aria est naïve. Elle refusera la somme, sous prétexte que ça pourrait nuire à son mécène, mais en cas d'insistance, elle finira par accepter.
- Quand elle expose en galerie :
« Notre petite star me paraît très tendue, tu ne trouves pas ? C'est pourtant un triomphe. J'ai déjà vendu trois de ses œuvres. Tu penses qu'on ne les vend pas assez vite ? »
« Elle m'a déjà confié qu'elle veut juste s'en débarrasser... Mais c'est vrai qu'elle est très tendue, même si elle reste avenante. »
- Quand on lui parle de ses tableaux :
« Hey, tu as vu comment elle a changé de couleur quand on lui a demandé d'où venaient ses idées ? »
« Moi j'ai surtout vu qu'elle a éludé la question avec brio. On aurait du insister un peu plus, moi j'dis. »
« Elle s'est bien débrouillée pour changer le sujet de conversation, on est d'accord... J'ai failli oublier quelle question je lui avais posée. »
« Nan mais j'ai entendu dire qu'elle est tout le temps comme ça quand on lui demande des trucs à propos de ses tableaux. On lui demandera plus, la prochaine fois.... »




votre passé


« Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance d'Aria, le 20 mai 1990. Ses 3,2 kgs et ses 50 cm prennent déjà beaucoup de place dans notre maison et dans notre cœur. »





«
23 Juin 1996

Madame, Monsieur

C'est avec un immense honneur que nous accepterons votre fille, Aria Clara Diana Cobaleno, à l'institut privé catholique Santa Maria. Nous vous enverrons bientôt les modalités de paiement, ainsi que l'uniforme.

Cordialement,

Le Proviseur. »





« 
27 Avril 2005

Madame, Monsieur,

C'est avec un immense regret que nous sommes obligés de renvoyer Aria Clara Diana Cobaleno à votre domicile, mais Aria refuse d'arrêter de dessiner les horreurs ci-jointes et de dormir la nuit, malgré plusieurs avertissements et sanctions de notre part. Nous espérons qu'elle continuera malgré tout à suivre une bonne éducation, et vous offrons à nouveau toutes nos excuses.

Cordialement

Le Proviseur »

Les dessins joints sont très explicites. Des corps démembrés. Des monstres presque humains, qui regardent l'observateur. Les dessins restent très maladroits, mais les horreurs restent très palpables. Celui-là ressemble même à n'importe qui. Il n'y a rien qui permettrait de le différencier d'un autre homme. Si ce n'est cette jambe humaine qu'il tient dans la main et qu'il grignote, tel un pilon de poulet. Chez tout autre élève, ça aurait été normal, peut-être… Mais la lettre était accompagnée d'une bonne centaine de ces dessins, et un malaise profond en sortait. Comme si le dessin en voulait à ta vie, presque littéralement. Malheureusement pour la postérité, les horreurs ont été toutes jetées.





« 
13 mai 2008

Mademoiselle Cobaleno, Aria

C'est avec un immense honneur que l'Accademia di belle arti di Brera accepte que vous suiviez ses cours. Les modalités d'inscription administrative se feront en ligne. La facture vous sera envoyée après l'inscription administrative [...] »

« […] Mais la grande surprise aujourd'hui à la galerie est ce jeune peintre signant AC ses tableaux. Si l'identité de l'auteur reste encore inconnu, ces tableaux sont, malgré une Mort omniprésente, extrêmement vivants. On aurait vraiment dit que les horribles sujets étaient prêts à sauter sur les personnes présentes. Le sujet qui m'aura le plus marqué était une petite fille en haillons aux cheveux  ébouriffés, sale. Presque humaine, si on ne regarde pas la difformité de ses longues mains à quatre phalanges. Elle porte avec elle une peluche formée de cuir beige, dont on n'ose supposer qu'avec réticence l'origine humaine. Cette petite fille monstrueuse m'aura marqué à cause de ce que j'ai cru, un instant, être un sourire. La vie dans les tableaux d'AC, qui qu'il soit, rutile. On aurait presque dit que ses modèles étaient réels. Je n'aimerais pas vivre avec une telle personne… »



« KYAAA!!!!!111 Vous avez vu ? xXMissDarkness52Xx expose demain à Naples ! Elle a dit qu'elle y serait IRL !!! »
« Preums »
« Oué LOL ! Moi j'y seré ! Avec tou son DA a dédicasé!!!!111 »
« Oh mon dieu xXMissDarkness52Xx, tu confirmes ? »
« Jy vé pa c tro moche c dessins. Sa fé peur »
« Haha, poulle mouillé »



« Aria Cobaleno, l'artiste macabre montante, a disparu il y a une semaine, le jour de son 25e anniversaire. Sa famille s'inquiète beaucoup, les autorités n'arrivent pas à trouver de preuve qu'elle soit partie ou qu'une tierce personne ait pénétré chez elle. Ses voisins ne l'ont pas vu partir. Si vous avez quelque information que ce soit, contactez au [...] »



« Aria Cobaleno, l'artiste peintre, a finalement appelé ses parents, trois jours après l'avis de recherche. Elle avait simplement souhaité prendre du recul en Alabama, le temps de retrouver l'inspiration. Sa mère prétend que c'est faux, qu'aucune de ses affaires n'avait été prise et qu'elle ne serait pas partie comme ça, sans prévenir. L'artiste peintre reviendra demain par avion. »





« Fait divers : Après le grand redémarrage, l'artiste peintre macabre Aria Cobaleno a été retrouvée devant sa maison, à brûler ce qui semblerait être des toiles. « Elles ne me plaisaient pas » prétendra l'artiste. Un comportement qu'on avait encore jamais vu chez elle. »
( Le journaliste notera un certain malaise de la part de l'artiste quand elle évite de parler des toiles, mais ne s'en formalisera pas. Après tout, l'art d'Aria est très dérangeant, et, elle l'avait elle-même confessé, ses toiles la mettent très mal à l'aise. )

« L'artiste macabre Aria Cobaleno exposera ses dernières œuvres le 20 mai à la galerie XX. Vingt jours après avoir brûlé ses toiles, et déjà la revoilà au travail ! Cette femme est une machine.[...] »
« J'arrive, xXMissDarkness52Xx!!!!111 »




hors-jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum : Un avocat m'a traîné ici

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant : GARDEZ CETTE SIMPLICITE DE DESIGN ON NE LA VOIT PAS ASSEZ SOUVENT ! Et coup de cœur sur le contexte.

+ Votre disponibilité (moyenne) : Prof de maths, ça dépendra... :/

+ Autre : I HAZ NO SHAME !


Dernière édition par Aria Cobaleno le Mar 25 Avr - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 290
Points de Complot : 157
Fiche : C'est qui Mona?
Date d'inscription : 24/02/2017
Lieu : Rekhjavik Islande
Occupation : Pigiste dans une boite de sécurité

MessageSujet: Re: "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"   Lun 24 Avr - 6:19

Bienvenue à toi Aria!!!
Je crois que tu vas bien t"amuser ici!!!
J'ai hâte de lire tes RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 204
Points de Complot : 121
Fiche : Boop ♥
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Spreenhagen, Allemagne
Occupation : NEET

MessageSujet: Re: "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"   Mar 25 Avr - 16:34

Heya ! mouton !

Alors, déjà bienvenue à toi (même si je te l'ai déjà dit sur la CB). Pour ma part, j'ai aucun problème avec ta fiche, du coup je vais d'ores et déjà te valider. ;)
Ensuite, pour ce qui est des détails concernant ton pouvoir, comme je t'ai dit, ça se négociera/clarifiera avec Aloïs par MP.

Maintenant il ne me reste plus qu'à te souhaiter un très bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 120
Points de Complot : 555
Fiche : ici

Date d'inscription : 08/11/2016
Lieu : Afrique du Sud
Occupation : Barman

MessageSujet: Re: "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"   Mer 26 Avr - 17:41

Salutations et bienvenue !

Comme Yoko a dit : tu es validée. Pour le pouvoir, je pense que nous avons couvert le sujet à ton arrivée (par MP).

N'hésites pas à me contacter si je peux t'être utile.


Et bien sûr, le plus important, amuse-toi bien parmi-nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"C'est moi où ce truc dans la peinture me regarde ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bouteille de vodka, deux grands enfants et trois étoiles
» [TERMINE] Un truc dans l'air...
» Votre plus grande trouvaille en ouvrant un booster Yu-Gi-Oh! ?
» Le pentacle / Pentagramme
» [Bandes SKAVENS] Les Rats de Solth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La théorie du complot :: Le Ministère du Jeu :: Registre de la Population :: Dossiers approuvés-