Forum roleplay (étrange/science-fiction)
 

Partagez | 
 

 Ike Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 51
Points de Complot : 454
Fiche : La fiche !
Date d'inscription : 10/12/2017
Lieu : Dans le Maine (USA)

MessageSujet: Ike Bennett   Dim 10 Déc - 0:17





Nom :  Bennett.
Prénom :  Ike
Pseudo : Je suis du genre à pousser de grands soupirs quand quelqu'un me dit qu'il a envoyé un mail sur l'ordinateur. Je ne m'y suis jamais mis. Mon téléphone il téléphone c'est tout. Petits cons.
Âge : 42
Genre : La théorie du genre c'est de la merde. Même si je mets un tutu ça fera pas de moi une femme. J'ai rien contre les pédés, mais les mecs qui se font couper la bite je trouve ça très chelou. Mais on peut plus rien dire maintenant.
Pouvoir:  [OUI] [NOUVEAU]
Lieu d'habitation : Une cabane qui pue dans le Maine, à la limite de la forêt, sur la D478. Tu prends à droite après le restau avec un ours sur l'enseigne. Ouais c'est là.
Métier/Occupation : >Ma femme me verse une pension alimentaire. Oui c'est la classe. Elle a pas eu de chance sur ce coup cette conne, hé hé.
Langues parlées : Bah la mienne et puis c'est déjà pas mal.



description

Bah j'ai deux bras, deux jambes, un nez et une bouche. Je sais pas quoi dire. J'ai pas de tatouage, ni de percing rigolo. En général je me balade en t shirt et en jean. Je me coupe les cheveux quand ils me tombent devant les yeux. Mon rapport à l'hygiène a pris un sacré coup depuis que j'ai plus de salle de bain digne de ce nom. La douche ici elle crache trois gouttes d'eau sale et glacée. On s'aperçoit vite qu'il est plus facile de s'habituer à une odeur de couille qu'à des orteils en moins. Enfin j'ai un physique très banal. Je suis grand mais j'ai perdu beaucoup de poids. J'ai pas l'air très menaçant, sauf dans mes moments un peu cinglés.



réactions

- Face à l'agressivité :Ca dépend, de l'agressivité comment ? Si ça me concerne pas, genre une petite meuf qui pète plus haut que son cul, je réagis assez mollement. Sinon non.
- Face à une célébrité qu'il/elle adore : Je peux pas rencontrer Homer Simpson, il existe pas, et c'est la seule célébrité que j'adore. Enfin je mens, ça m'est déjà arrivé, je l'ai rencontré, et il s'est mis à souffler dans le cul d'un canard comme si c'était une trompette, la marée est montée et j'ai vomi. Mais c'était la morphine à l'hôpital qui faisait ça.
- Face à l'échec : J'affronte ça comme un héros. Non mais tu veux répondre quoi à des questions cons comme ça ? « Bah je me roule en boule et j'appelle ma mère » ? Oh !
- Face à un événement surnaturel  : Je sais pas j'en ai jamais vu.
- Face à un(e) parfait(e) inconnu(e)  : Bah rien de spécial.
- Si on lui propose une grande somme d'argent sans rien demander en retour : Ça existe pas « sans rien demander en retour » quand il s'agit d'une grande somme d'argent. On peut faire confiance au sourire d'un enfant, au bruit de l'eau qui coule ou aux étoiles dans le ciel pour être des plaisirs gratuits, mais les grosses sommes d'argent ça vient pas tout seul.
- Si les pouvoirs et les trous téléporteurs existent : Je sais pas. J'ai vu star wars une fois et c'est tout l'équipement que j'ai pour gérer des conneries pareilles. Ils se téléportent dans le film non ? Et y a un mec avec des oreilles pointus.... il voyage dans une cabine téléphonique je crois. Ma fille m'a fait tout une scène quand l'acteur du truc est mort, mais j'ai pas écouté.




votre passé


Après des premières années totalement pas intéressante dans une petite ville du Maine j'ai réussi le concours de la police, à ma plus grande surprise. Je raconte pas mon enfance parce que, vraiment, tout ce qu'il y a à en dire c'est qu'on se faisait chier. Là je te jure je cherche, je trouve pas d'anecdote qui vaille le coup. C'était la même merde que tout le monde. On s'emmerdait dans le bus, puis à l'école, puis re-le bus puis dans notre vie personnelle. L'enfance c'est chiant voilà. Eventuellement on voit des choses dégueulasses auxquelles on a pas encore le droit de participer. Je cherche des exemples. Voilà : Une fois j'ai vu mon prof de sport faire un truc sale sous le banc de touche. Un autre jour un camion de poissons panés a eu un accident dans ma rue, ça a pué pendant des mois. On se moquait d'une gamine qui venait tous les jours avec les mêmes fringues pendant tout le lycée. La seule attraction locale c'était un très vieil arbre – la mairie a mis un panneau au bord de l'autoroute, des fois y a des retraités qui viennent voir – et un cinglé avec un musée sur les OVNI et les reptiliens. Ça attire un petit cercle de maboule boutonneux à lunettes. Voilà c'est tout.

Donc je disais : école de police, pouet pouet, puis je suis retourné dans mon bled pour travailler et me marier comme tout le monde. Gicler mes deux enfants virgule six et le chien qui va avec. J'étais un peu surpris d'avoir un vrai métier que tu trouves dans les livres de lecture, contrairement à « manutentionnaire au conditionnement » ou « agent responsable de la friteuse à Macdo ». Enfin dans une petite ville les trucs les plus foufous c'était les violences domestiques et les ado qui décrochent les panneaux de signalisation quand ils sont bourrés et qui font les cons dans l'aire de jeu du parc. Je sais pas pourquoi, tous ces petits cons se retrouvent la nuit là dedans, comme si c'était discret. Peut être que c'est parce qu'il y a qu'un seul parc dans la ville.

Enfin on s'en fout. Pour en revenir à moi, je me sentais pas vraiment à ma place dans un vrai métier, et du coup j'ai glissé assez naturellement du coté obscur de la force. Le flic ripou. Mais les méchants trafiquants c'était mes copains d'enfance, en pyjama dans leur salon, qui me filaient trois billets pour que j'aille m'acheter des bonbons et couvrir leurs conneries. Je me demande comment ça arrive pas tout le temps et partout, d'ailleurs. C'était vraiment très facile. Puis le gouvernement fédéral il est loin, alors que mes gamins qui veulent des pokémons à Noël ils braillent à trois centimètres de mes oreilles. Certaines voix se font mieux entendre que d'autre.

Et mes collègues keufs je passais pas de temps avec, en dehors du boulot. Dans leurs soirées il y avait moins de drogue et moins de filles avec des problèmes d'estime personnelle. C'était moins marrant, du coup. Imagine pas non plus que c'était Scarface dans ma vie. J'ai jamais vu un gang, ou des coffres de voiture plein de coke. Non c'était des cons en pyjama toute la journée qui faisaient un voyage à la ville de temps en temps acheter un petit sac. Et les « filles » c'était la plupart du temps une seule, obèse, nommée Daisy, qui se mettait à faire des danses lascives au bout de deux bières dans un silence gêné. Calme toi. Je dis juste qu'on sait s'occuper avec les moyens du bord.

Et ça a été ma routine pendant plusieurs années. Suffisamment pour que m'y habitue, et que ça me fasse chier qu'on me l'interrompe. Un jour, un vieux copain est venu me voir, pas content du tout. Je le couvrais depuis le début, mais un truc était passé sous mon radar et il avait eu des emmerdements. Rien de grave, mais il se sentait arnaqué. On s'est engueulé. C'est parti en couille. A mon désavantage. Je m'y attendais pas du tout, je sais pas pourquoi, probablement parce que je suis un peu con. Mon crâne à fait un bisou au trottoir et à la semelle du mec, à plusieurs reprises. Les trois coups de couteaux qui ont suivi ont pas fait de bien évidemment.

Après ça je pouvais plus travailler, j'ai perdu tout mon fric en centre de rééducation et autres conneries, ma femme m'a quitté, schéma classique. Quelle pute. Je suis du genre à en parler mal et à continuer de lui envoyer frénétiquement des SMS au milieu de la nuit, tu vois le genre de petite merde que je suis. Mais j'ai l'excuse d'être un peu gogol. Les coups de pied dans la tête, tu comprends, mon cerveau il a pas aimé se balader dans ma boîte crânienne comme une auto-tamponneuse. Et l'opération pour empêcher la merde dans mon côlon de couler dans mes poumons par les nouveaux trous d'aération a été un peu longue. Enfin voilà. Maintenant je vois des tâches de couleurs qui n'ont rien à faire là, des fois j'ai la tête qui tourne et je dégueule. Je peux faire une crise du haut mal quand je suis en forme. Genre j'achète de la bière, et puis d'un coup je m'écroule devant la caissière et je me fais pipi dessus après lui avoir fait des grimaces rigolotes.

Oui évidemment que j'ai été à court de fric assez vite dans le processus a pas aidé. Et le fait que je mélange les médicaments à l'alcool et à d'autres trucs doit pas être bon non plus. Je vis dans une cabane à l'écart de la ville. Comme je suis américain, ça m'empêche pas d'avoir des armes et de partir à la chasse de temps en temps. Sinon j'me fais chier et je fais de la merde. J'aimerais vaguement me venger, vaguement emmerder le monde, voire peut être faire quelque chose d'intéressant une fois dans ma vie. J'avais jamais voyagé avant de me faire niquer le cerveau, l'occasion s'était pas présenté. Maintenant que je fais le hobo puant, les voyages collent assez bien avec les trous de mémoire et les tâches de couleur. La vie se déroule en mode confus et flou, à plein d'endroits différents. La fois où je suis sorti de la voiture pour me retrouver dans un désert c'était fort quand même.





hors-jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum : Par Al.

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant :A bas les avatars. è_é

+ Votre disponibilité (moyenne) : A fond quand je peux,
je vais essayer de pas disparaître mais je dis ça à chaque fois. ._.



Dernière édition par Ike Bennett le Dim 10 Déc - 12:00, édité 1 fois (Raison : Je rajoute un HJ pour faire plaisir à la dame.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 797
Points de Complot : 372
Fiche : C'est qui Mona?
Date d'inscription : 24/02/2017
Lieu : Rekhjavik Islande
Occupation : Pigiste dans une boite de sécurité

MessageSujet: Re: Ike Bennett   Dim 10 Déc - 8:30

Bienvenue parmi nous j'adore ta fiche!


Mais j'aimerais bien voir ta tronche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 805
Points de Complot : 390
Fiche : Stay Focused & Extra Sparkly ★
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Philadelphie, Pennsylvanie.
Occupation : Avocat en droit pénal. Conférencier, écrivain, activiste. Musicien à ses heures perdues.

MessageSujet: Re: Ike Bennett   Dim 10 Déc - 11:09


Salutations, Monsieur Ike ;D
Alors c'est une fiche excellemment drôle que voilà, j'ai beaucoup, beaucoup ri en la lisant... Vraiment, pour tenter ce coup-là, il fallait que ce soit très bien écrit et le moins qu'on puisse dire c'est que tu as une super belle plume Hohoho !
Maintenant au milieu de notre horde de personnages LGBT, j'espère que ton pauvre ex ripou et sa cervelle en compote parviendra à se faire des alliés xDD Bon courage pour ça, mais en tout cas je suivrai tes pérégrinations avec intérêt x)

Alors ta fiche a l'air achevée, si on excepte la partie HRP, qu'il faudra quand même remplir !
Et il n'y a rien qui s'oppose à ta validation, si ce n'est l'absence de ton avatar comme l'a notée Mona. Alors je suppose que ça doit pas être évident de trouver une photo qui convienne à un mec lambda de quarante deux balais, mais dans ce cas... Nos meilleurs chercheurs d'images pourront mettre leurs talents à ton service ;) Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à en demander, il y aura toujours une bonne âme qui viendra à ton secours !

A bientôt, j'espère Heyyy

_________________
When you got skin in the game, you stay in the game.
But you don’t get a win unless you play in the game.
Oh, you get love for it. You get hate for it.
You get nothing if you wait for it, wait for it, wait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fait office de MJ

avatar

Messages : 296
Points de Complot : 1446
Fiche : ici

Date d'inscription : 08/11/2016
Lieu : Afrique du Sud - Le Cap
Occupation : Barman

MessageSujet: Re: Ike Bennett   Dim 10 Déc - 12:39

Heureux de te revoir, mec.

Comme toujours, chaque phrase nous indique qui l'a écrite, on reconnaîtrait ton style entre mille ^^. Nathan a tout dit sinon et Ghost te fera un avatar dans son temps libre donc pour moi, t'es validé ! J'vais t'envoyer un nouveau pouvoir un de ces jours ^^

Maintenant, va répandre un peu de crasse sur le forum.

Bon jeu !

_________________
Merci, Atéa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ike Bennett   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ike Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Code Pénal Ayisyen an demode.
» Le trafic du cafe a la frontiere Haiti-Rep. Dominicaine nuit
» Pourquoi Aristide ne rentrerait-il pas chez lui ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La théorie du complot :: 
 :: Registre de la Population :: Dossiers approuvés
-