Forum roleplay (étrange/science-fiction)
 

Partagez | 
 

 Memento Mori |PV Ignas|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


avatar

Messages : 145
Points de Complot : 453
Fiche : Swag d'Erasmus
Date d'inscription : 29/12/2017
Lieu : Boston, Massachusetts, USA
Occupation : Garde du corps

MessageSujet: Re: Memento Mori |PV Ignas|   Mer 14 Fév - 19:58

Il avait du mal à comprendre cette métaphore de l'Everest, mais Ignas décida de ne pas y faire attention. L'alcool ne devait pas aider, assurément. Et puis, son esprit fut accaparé par la suite des propos d'Erynn. Elle s'entraînait, ça se voyait, mais ce n'était pas la seule raison pour laquelle elle semblait en si bonne forme. Bien sûr, quand le Lituanien parlait de rester assis, il ne parlait pas du travail de médecin en lui-même, bien que certains, les généralistes ou les psychologues, n'avaient pas vraiment besoin de courir aux quatre coins d'un hôpital en permanence.

Je m'en doute, en effet. Mais vous avez bien du passer quelques années assise avant de pouvoir vous dégourdir les jambes !

C'était vraiment quelque chose qu'il n'aurait pas pu faire. En soi, étudier ne le gênait pas plus que ça, mais avant de pouvoir officier en temps que titulaire, c'était des années et des années de travail acharné. Le travail de médecin lui aurait plus, sans aucun doute. Au même titre que pompier, ou n'importe quoi d'autre qui permettait de sauver des vies. Bosser dans l'humanitaire, ça aurait été intéressant aussi. Mais il n'était pas mécontent de la voie qu'il avait emprunté. Il ne gardait que des bons souvenirs de l'armée, et désormais, son travail de garde du corps lui permettait de mener une vie plus tranquille.

J'ai dit que vous pouviez me tutoyer, mais vous ne m'avez pas offert cette chance. Jusqu'à présent, je suppose. S'amusa le tatoué, qui cherchait dans sa mémoire le moment où le docteur Howlett lui avait permis de s'exprimer plus familièrement, sans succès. Très joli coup. Commenta-t-il ensuite, alors que la numéro quatorze rentrait à son tour dans l'une des poches du billard.

Avec ce coup, Erynn revenait à égalité. Elle avait également acceptée l'idée d'un gage, mais laissais à Ignas le soin de faire une proposition. Bien sûr, plusieurs idées s'étaient bousculées dans son esprit. Mais après la manière dont leur discussion avait commencé, le jeune étudiant un peu lourd et tout ça... ses premières propositions auraient sonné très ironiques, et peut-être un peu malvenu. Il était encore suffisamment lucide pour s'en rendre compte. Après avoir assuré à la Coréenne que ce ne serait rien de bien méchant, au moins pour commencer, il se mit à réfléchir.

Le bruit de verre brisé et le coup raté du docteur le sortit brusquement de ses pensées. C'était à lui de jouer. Ils étaient de nouveau à égalité, et il n'y avait plus que quatre billes sur le tapis. Une rayée, une pleine, la blanche et la numéro huit. Juste avant de se pencher sur le billard pour jouer son coup, Ignas émit une proposition de gage.

Le perdant doit raconter une anecdote amusante, honteuse, salace ou que sais-je, au vainqueur. Il interrogea Erynn du regard, l'air légèrement amusé.

Pour le docteur, c'était peut-être un poil facile. Après tout, quand on se fait tatouer après un pari, on est en droit de s'attendre à un défi un peu plus corsé. Mais Ignas n'avait pas trouvé mieux sur le moment. Et puis, si la Canadienne ne voulait pas rentrer à l'hôtel tout de suite, ce n'était peut-être pas le plus opportun de lui proposer de partager une chambre tout de suite.

Concentré sur son coup, Ignas analysa la situation. Forcément, avec seulement quatre billes encore en jeu, il y avait plus de place pour manœuvrer. Parallèlement, l'alcool faisant de plus en plus effet, sa précision pouvait en pâtir. Toutefois, il avait un angle assez abordable pour rentrer son ultime boule. Sa main ne trembla pas. La bille tapa contre la bande, avant de tomber dans le trou.

Dé:
 

Plus que la noire a rentrer, et c'était fini. Ignas songea un instant à proposer que le perdant termine également tous les shots, mais il se ravisa. Lui aussi avait bien envie de boire encore un peu. D'ailleurs, faisant fi des règles comme Erynn avait pu le faire avant, il descendit son quatrième shot de la partie. Histoire de se donner du courage.

Ça ne m'a pas porté chance la dernière fois... mais c'est trop tentant. Lança-t-il à Erynn, avant d'ajouter en se courbant sur la table. Trois bandes, et la huit finit dans le coin supérieur droit.

Fanfaronner ainsi n'avait pas été une grande réussite jusqu'alors. Hormis un tir miraculeux, réussi sans regarder le jeu, le Lituanien n'avait pas été en grande réussite lorsqu'il s'était montré plus "spectaculaire". Pourtant, son tir fut parfait. Comme annoncé, la bille noire percuta trois bandes différentes, et pénétra sans rien toucher dans la poche annoncée. Lui-même surpris par sa réussite, Ignas éclata de rire.

Final shot:
 

Hahaha, j'ai pas été aussi chanceux depuis bien longtemps ! S'esclaffa-t-il.

Il ne pouvait pas le nier, son niveau normal au billard n'aurait pas du lui permettre de réussir ça du premier coup. Peut-être devenait-il simplement meilleur lorsqu'il était saoul ? En tout les cas, la victoire était sienne. Se rapprochant à nouveau d'Erynn, sourire aux lèvres, il tendit la main.

C'était une belle partie, docteur. Mais il semblerait que ce soit toi qui doivent passer aux aveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 176
Points de Complot : 390
Fiche : Ici
Date d'inscription : 25/02/2017
Lieu : Seoul, SK
Occupation : Médecin neurologue

MessageSujet: Re: Memento Mori |PV Ignas|   Mer 21 Fév - 16:43

« Va pour l'anecdote, alors. »

Répondit-elle assez simplement en haussant les épaules, appuyée sur son pan de mur. La vodka incendiait ses neurones et les anesthésiait à la fois, lui donnant l'impression de flotter dans un océan de coton. C'était pas franchement désagréable en comparaison de ces vicieux cauchemars de son temps passé entre les griffes de la Machine. Trop occupée à profiter de la musique et de la distraction procurée par la partie, elle mit un temps à encaisser sa défaite. Ce n'était pas tant qu'elle en soit vexée ou déçue, après tout ce n'était pas vraiment une surprise. Son esprit fonctionnait simplement au ralenti, et très franchement ça lui allait très bien comme ça. Elle n'aurait pas à réfléchir tant qu'elle ne serait pas sortie de sa torpeur...

« Bravo, bien joué. »

Souriant en s'inclinant bien bas devant le vainqueur, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de faire du sarcasme malgré tout. Serrant sa main d'une poigne décidée, Erynn rangea sa canne avant de s'envoyer un autre shot histoire de ne pas faire de gâchis. Sans idée précise de ce que réservait la suite de la soirée, elle grimaça en sentant sa gorge lui brûler à nouveau. De lumières blanches dansèrent devant ses paupières closes, sous lesquelles ses lentilles de contact commençaient à la gêner. Agitant la tête pour se reprendre, elle soupira de bien être une fois que la chaleur retomba dans son estomac.

« Je vais réfléchir à un truc à raconter mais avant ça j'aimerais bien sortir m'en griller une. Vous m'accompagnez ou bien vous restez au chaud ? »

Empoignant son manteau et son sac à main, elle n'attendit pas vraiment qu'il se décide. Posant une cigarette entre ses lèvres sans l'allumer, la rouquine sourit et fusa vers la porte de sortie, ses talons claquant en rythme régulier sur le sol. Son équilibre était encore très respectable étant donnée son ébriété... Par contre il était peu sûr que son cerveau fasse aussi belle illusion. Ouvrant la porte du dehors en jouant de son élan, elle disparut pendant deux bonnes secondes... avant de revenir dans le bar, pâle comme un linge.

« Non... C'est pas possible, pas à nouveau... »

Appuyée sur la porte comme si ses jambes menaçaient de se dérober sous elle à tout instant, Erynn expira péniblement. Sa cigarette était tombée à terre sous le choc, et sincèrement elle savait même pas trop quoi dire. Faisant signe à Ignas, elle l'invita à approcher. En fait elle fit même plus et le tira sans sommation par la main, peinant de toute façon à expliquer ce qui se passait. Le mieux était encore de lui montrer.

« Dites-moi que je suis pas folle... C'est pas la boisson, hein ? »

Lorsqu'elle ouvrit la porte ce n'étaient plus les rues de Philadelphie qui s'étiraient là, et il ne faisait plus nuit non plus. C'était une ruelle relativement étroite jalonnée d'étales de part et d'autre, dominée par des vieux bâtiments et des gratte-ciels à perte de vue. Il faisait jour... environ midi à en juger par la position du soleil dans le ciel, et des passants allaient et venaient dans cette sorte de marché traditionnel, sans se soucier de son air hagard ou des tremblements de panique à peine recouverts par son manteau d'hiver. C'était comme si son cœur venait de lui tomber aux pieds, l'alcool n'aidant pas à traiter cette information faisant un beau doigt levé à la logique. Cela avait beau ne plus être la première fois, au fond ça lui faisait toujours le même effet terrifiant... Levant le regard vers Ignas, elle espéra encore que tout cela soit le fruit de son ivresse.

Destination Hong Kong:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Memento Mori |PV Ignas|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Partenariat : Memento Mori
» Memento mori [Mitsuharu Yuka]
» Je suis tout ouï. Memento mori, Carpe diem. (Terminé)
» memento mori (teodora)
» Dulce et decorum est pro patria mori (PV Gabushi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La théorie du complot :: 
 :: Amériques :: États-Unis
-