Forum roleplay (étrange/science-fiction)
 

Partagez | 
 

 [RP] - WAGON II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


avatar

Messages : 805
Points de Complot : 366
Fiche : Stay Focused & Extra Sparkly ★
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Philadelphie, Pennsylvanie.
Occupation : Avocat en droit pénal. Conférencier, écrivain, activiste. Musicien à ses heures perdues.

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Sam 30 Déc - 3:47

Les tremblements de ses jambes n’ont fait que redoubler, quand l’affreuse voix du Train s’est de nouveau fait entendre, sans timbre ni émotion, depuis un intercom qu’il ne réussissait décidément pas à localiser. Mais il finit par s’arrêter tout net – de stupeur – quand il reconnaît la silhouette de Mona au milieu du couloir.

« Oh... »

Mais Erynn s’est déjà précipitée sur l’Islandaise et la presse aussitôt de questions en même temps qu’elle lui offre son soutien. La pauvre a l’air en effet plus que mal en point. Lui-même n’a pas fière allure avec la belle trace rouge qu’Ike lui avait imprimé sur la figure, mais l’état de Mona, au premier coup d’œil, a quelque chose d’insidieusement plus préoccupant. Nathan pince ses lèvres, en croisant le vert fatigué de son regard, et la laisse aux bons soins d’Erynn, par peur de l’oppresser en accourant également. Il hoche seulement la tête à son égard, avec une gravité nerveuse, et choisit de continuer d’avancer dans le couloir – afin de vérifier que d’autres personnes ne se terraient pas dans la salle où il débouchait.
Là-bas, pas un rat. Seulement une impressionnante décharge sur laquelle il écarquille les yeux quelques instants et qui le laisse pensif, enfin, alors qu’il s’appuie d’une main contre le mur froid du couloir. Il se frotte le front, tandis que dans son esprit se façonne la forme encore confuse d’un plan, et il finit par se retourner vers les jeunes femmes, et en particulier vers la Coréenne à qui il lance un regard brillant.

« Eh… Je crois que j’ai une idée… » Il se dandine avec embarras, d’une jambe sur l’autre, et fait aller son regard d’Erynn à Mona avec incertitude, pendant un moment, avant de prendre sa décision. Ce n’est pas le moment de tergiverser. Il n’y a pas de temps pour ça. « Désolé, je reviens tout de suite. »

Il fait un pas sur le côté, comme un athlète qui prend son élan, prêt à tenter une téléportation qui le mènerait plus rapidement au dépotoir, mais il se retourne presque instantanément, pressé par une inquiétude subite, pour lancer à Erynn d’un ton mal à l’aise :

« Explique-lui rapidement, peut-être, pour les… corps artificiels, de l’autre côté… Qu’elle ne fasse pas de crise de panique en entrant dans le wagon… » Nouveau coup d’œil à Mona. Elle semble tellement frêle dans son maigre pyjama et si pâle – infiniment plus blanche que d’ordinaire. Il se mord la lèvre, avant de murmurer, surtout à son attention : « Courage. »

Et puis, lançant un regard plus assuré en avant, il disparaît brusquement sous leurs yeux. Il réapparaît les jambes enfoncées à demi dans un océan d’ordures et il grimace très franchement en pataugeant parmi toutes sortes de détritus et d’étranges pièces détachées. C’est parfaitement répugnant. Les cliquettements sont plus sonores, à mesure qu’il avance dans la décharge vers le fond du wagon, et son cœur bat plus fort à chacun de ses pas : il lui semble qu’un seul accès de panique pourrait suffire à le faire sauter soudain de sa poitrine. Mais il continue de fouiner frénétiquement, poussant certains objets du bout de sa chaussure, et avançant tant bien que mal entre les barbelés.
Si quelque chose surgissait du wagon de queue, de toute façon… Il pourrait toujours revenir à l’abri en un claquement de doigts, n’est-ce pas... ?
Alors il faut garder courage.

Au bout de quelques minutes, il finit par trouver un outil digne d’intérêt, sous la forme d’un pied de biche rouillé qu’il ramasse aussitôt, les yeux plissés de réflexion. D’après ses souvenirs, il y avait un petit interstice en bas de la porte de l’enclos. Et elle s’ouvrait de l’intérieur. En s’y prenant bien, il y aurait moyen de se servir de cette chose comme d’un cale pour la coincer, si ces fameux gardiens dont avait parlé Atéa cherchaient à la forcer. Quoi qu’il en soit, il ne trouve guère mieux dans son environnement immédiat et il faut s’assurer que Mona et Erynn rallient rapidement le piteux refuge qu’ils s’étaient choisi dans le premier wagon.
Aussi, sans plus d’hésitation, son pied de biche bien serré dans sa main, Nathan se remémore le couloir sombre où il a laissé les deux jeunes femmes, une poignée de minutes plus tôt, et disparaît du dépotoir comme un courant d’air.
Avec une précision inouïe, il se rematérialise dans la pénombre, à l’endroit où il se tenait tout à l’heure, et s’avance avec discrétion en interpelant les filles d’une voix étouffée.

« Hey… ? »

_________________
When you got skin in the game, you stay in the game.
But you don’t get a win unless you play in the game.
Oh, you get love for it. You get hate for it.
You get nothing if you wait for it, wait for it, wait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 797
Points de Complot : 348
Fiche : C'est qui Mona?
Date d'inscription : 24/02/2017
Lieu : Rekhjavik Islande
Occupation : Pigiste dans une boite de sécurité

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Sam 30 Déc - 9:24

Ce wagon n'en finira donc jamais?!! Comme dans un cauchemar, j'ai l'impression d'aligner les pas sans avancer d'un mètre. La migraine me brouille la vue par moment et la distance de son extrémité reste floue. Je serre les mâchoire pour trouver un peu plus d'énergie. C'est dans la tête tout ça. Ouais dans la tête le problème!

Et puis je devine deux silhouette éclairées par le wagon. Je ne sais plus ce que je pense là. Et une fraction de seconde plus tard une fille est là près de moi. Me dites pas que y a aussi un problème avec l'espace temps ici! Et puis... Merde! Pas lui! Enfin peut être que c'est quand même une bonne chose. Enfin, ça dépend du quel c'est... C'est de plus en plus le bordel dans ma tête. Pas moyen d'aligner deux pensées cohérentes. Je ne m'attarde pas à dévisager la fille. Elle a trouvé les mots qu'il fallait pour me rassurer un peu, de quoi me donner une excuse pour lâcher un peu prise et faire confiance à ce Nathan. Je tombe à genoux, les cheveux collés sur mes tempes par une sueur glacée que je n'avait pas notée jusque là. Faut que je reprenne des forces!
Limite comateuse je répète bêtement:

"Yoko?..."

Je me demande si elle va bien mais j'ai envie de croire que oui, puisqu'elle a réussi à envoyer des secours. De très loin j'entends les instructions de Nathan à la fille. Doit être content le bougre apparemment il a trouvé quelqu'un qu'il peut diriger sans problème. A cette pensée j'ai presque envie de rire mais la seule compression de mes côtes semble comprimer encore plus mon cerveau.
Oui il y a quelqu'un de plus dans le wagon. Je tends péniblement le bras en direction du compartiment où repose Luc. Putain! Ce terme me fait réaliser qu'il est peut être mort. Je frappe le sol du plat de la main avec ce qui me reste de force, aveu d'impuissance et d'échec.

"Luc, au sol."

J'écoute dans le brouillard les explications de la meuf qui accompagne Nathan et je suis trop dans le coltard pour m'étonner de sa disparition soudaine. De toute façon, de sa part plus rien ne m'étonne. Et puis en frisson me parcourt soudain des reins en me rappelant la chose à l'arrière. C'est comme un coup de fouet salutaire. J'agrippe la manche de cette fille qui ne se doute sans doute de rien.

"Il faut partir vite! Quelque chose à l'arrière!"

Je ne parviens sans doute pas à communiquer ce que j'ai vraiment vu mais j'espère qu'elle a compris que ça craint.
Et puis Nathan revient. C'est quoi ce truc? Je répond à son appel par un geste las de la main.

"Tu veux décrocher le wagon?"

Je trouve ça débile! Sur le principe ce serait une bonne idée qui nous séparerait de l'arrière du train mais mêmes solide, je doute que pied de biche suffise. En fait il veut peut être m’assommer pour éviter que je lui cogne la tête à coup de caillou. Merde! J'ai vraiment des pensées complètement inappropriées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 176
Points de Complot : 190
Fiche : Ici
Date d'inscription : 25/02/2017
Lieu : Seoul, SK
Occupation : Médecin neurologue

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Sam 30 Déc - 16:07

Gérer les gens c'est pas son truc, néanmoins tout le monde a déjà été exposé à l'inexplicable d'une façon ou d'une autre. La fille semble pas en état d'intégrer, mais il faut bien essayer.

« Je suis docteur, laissez-moi faire. Où avez-vous mal ? » L'inconnue parle-t-elle seulement anglais ? Confuse et amorphe, elle est sous le choc. Erynn se rapproche prudemment, puis recherche des blessures à la tête. C'est difficile de voir sous les cheveux, mais à priori aucune lésion externe à déclarer. Si seulement elle pouvait parler afin de faciliter le diagnostic...

« Nous nous sommes réveillés à côté, près d'une... exposition de copies humaines. Certains d'entre nous sont aussi accrochés là, en plusieurs exemplaires. » Elle déglutit et se demande si c'est vraiment une bonne idée d'en parler maintenant. De toute façon cette fille est trop sonnée pour comprendre. Mais si ça peut l'aider à se reprendre, pourquoi pas. Retenue par la manche, elle acquiesce comme pour la rassurer. « Nous sommes là pour vous évacuer. »

Enfin, Mona pointe à côté. L'urgence vrille dans son échine suite à l'avertissement. Où était passé Nathan ?? Merde.
Prenant garde à laisser l'islandaise s'équilibrer, Erynn fait irruption dans le compartiment contigu. Un homme de grande stature gît sur le dos, inconscient. Une drôle de tunique recouvre à peine son torse nu.
Frénétique, la neurologue cherche son pouls... faible. Heureusement il respire encore, par contre sa température corporelle chute dangereusement. Il faut qu'ils partent. Immédiatement.

« Nathan, ici !!! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 805
Points de Complot : 366
Fiche : Stay Focused & Extra Sparkly ★
Date d'inscription : 13/11/2016
Lieu : Philadelphie, Pennsylvanie.
Occupation : Avocat en droit pénal. Conférencier, écrivain, activiste. Musicien à ses heures perdues.

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Sam 30 Déc - 18:52

Nathan cligne des yeux vers Mona dont la silhouette se découpe confusément dans l’obscurité. Interloqué par ses paroles, il hausse des sourcils et se demande un instant si dans sa fièvre, elle serait capable de confondre un pied de biche avec un marteau piqueur. Ou peut-être qu’elle le prend simplement pour un demeuré, ce ne serait pas la première fois. En tout cas, il n’a pas le loisir de se consacrer plus longuement à cette question.

« C’est pas tellement l’idée, non… On n’a pas le temps, tu verras plus tard. »

Un cri d’Erynn, dans un des compartiments, soudain, le percute de plein fouet et ébranle sa poitrine d’un violent sursaut. Son équilibre est encore moyennement stable et il s’emmêle un peu les jambes en se ruant vers la porte de la cabine, les yeux ouverts grand d’effroi. A l’intérieur, cependant, la jeune femme a l’air affolé, mais pas de menace à l’horizon. Seulement le corps d’un homme étendu à ses pieds. Il reconnaît immédiatement son rude faciès de barbu.

« Oh, Seigneur… » Il porte une main à son cœur, soulagé à peine une demi-seconde de voir Erynn saine et sauve, avant de réaliser la dure tâche qui les attendait elle et lui. « Non, mais c’est pas possible… »

Il se détourne rapidement et se défait de son manteau d’un geste vif, pour le donner à Mona, une fois encore.

« Prends, couvre-toi. » Puis il lui tend son pied de biche, trop pressé par l’urgence pour s’interroger sur la sagesse de son choix, de toute façon. « Et tiens-moi ça aussi, s’il te plaît. Pars dans l’autre wagon, poursuit-il, d’une voix lente, en posant avec précaution ses mains sur ses épaules, marche droit devant toi. Au bout du chemin, il y a une pièce où on va tenter de se barricader, d’accord ? Tu y trouveras les autres. Nous, on te suit avec Luc. Ça va aller ? »

Ses yeux brillent d’une peine sincère, mais là encore, il n’a pas le temps de s’attarder, pas le temps de réconforter davantage, et pas le temps de s’inquiéter que ça aille ou non pour elle. Cette situation est devenue plus qu’intolérable. Les cliquetis à l’arrière du wagon lui griffonnent les oreilles et des visions d’araignées monstrueuses grouillent subitement dans son esprit.
Il relâche finalement Mona, l’échine électrisée de terreur, et s’engouffre de nouveau dans la cabine pour aider Erynn à soulever l’immense montagnard. Il soupire et ses lèvres grimacent une sorte de sourire crispé.

« Bon… Gare au lumbago, haha… »

Parce que c’est tout à fait le moment de faire des plaisanteries, pas vrai, Nathan ?
Embarrassé, il se mord la langue et se dépêche de s’agenouiller près de Luc. Il passe l’un de ses bras lourds et musculeux autour de ses épaules, comme le fait son amie, et ils se relèvent ensemble dans un effort conjoint. Bon Dieu, il y en a un ici qui mange bien à la cantine… Les pieds nus de l’homme traînent sur le sol glacial, alors qu’ils le tirent en soufflant difficilement vers le couloir.

« Hmf… Lui, c’est Luc… Et elle… Mona. » Sa tête lui fait mal. Son tympan tout à l’heure maltraité vrombit comme un moteur qui s’emballe, mais il s’efforce de marcher aussi droit que possible, jetant aussi un coup d’œil inquiet vers Erynn. « D’ailleurs… tu sais ce qu’elle a ? Elle a l’air… enfin. Vraiment pas bien. »

_________________
When you got skin in the game, you stay in the game.
But you don’t get a win unless you play in the game.
Oh, you get love for it. You get hate for it.
You get nothing if you wait for it, wait for it, wait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 176
Points de Complot : 190
Fiche : Ici
Date d'inscription : 25/02/2017
Lieu : Seoul, SK
Occupation : Médecin neurologue

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Sam 30 Déc - 23:05

Erynn est à mille lieues de s'intéresser à un pied de biche ou tout autre équipement non médical, car son attention est exclusivement concentrée sur les blessés à évacuer et l'absence préoccupante de Nathan. D'ailleurs quand ce dernier réapparaît enfin dans son champ de vision, elle respire un grand coup. Au moins il n'a rien, ce qui avec les bruits intimidants du train et l'acharnement aveugle de la populace... n'a rien d'acquis.
Ses mains continuent de surveiller le pouls du trentenaire inanimé, qu'elle aurait sans doute refusé de transporter ailleurs en d'autres circonstances. C'était malheureusement un énième risque qu'ils devaient prendre étant donné le rythme des menaçantes alertes.
Mona passe devant tandis que Nathan l'aide à soulever ce 'Luc', qui lui fait l'impression d'un étrange homme des cavernes. Moderne, mais à peine. Glissant un de ses bras autour de ses épaules, Erynn regrette de ne pas avoir de manteau à lui donner. Retirer son pull serait plutôt inutile de toute façon, vue la différence de taille.

Ignorant la blague, Erynn tique sur les prénoms. « Attends, quoi ? Luc et Mona, comme... LA Mona ? » Battant des cils, elle digère mal la 'coïncidence'. Le pattern de rencontres et retrouvailles est flippant.

Coordonnant leurs pas, ils progressent le plus vite possible malgré le poids mort de leur fardeau testostéroné. Les pieds de Luc traînent le long de la passerelle alors qu'ils soufflent comme des bêtes de charge voyant le bout du tunnel.

« Courage, on y est presque ! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fait office de MJ

avatar

Messages : 296
Points de Complot : 1422
Fiche : ici

Date d'inscription : 08/11/2016
Lieu : Afrique du Sud - Le Cap
Occupation : Barman

MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   Dim 31 Déc - 1:23

Sujet verrouillé.

La suite ici.

Merci à vous <3

_________________
Merci, Atéa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [RP] - WAGON II   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] - WAGON II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La théorie du complot :: 
 :: HIVER 2017
-